Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

choeur-d-enfants

Les concours internationaux d’interprétation
de la musique d’aujourd’hui

De Paris – Ville d’Avray

Les premiers concours internationaux que nous avons organisés, en coproduction avec nos Associations, l’Atelier Musique de Ville d’Avray, le Festival de Musique Française, le « Compositeur dans la Ville » et avec l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de Ville d’Avray ont été consacrés à la création. Ils étaient destinés à élargir le répertoire de notre ensemble Atelier Musique de Ville d’Avray dans ses différentes formules, et nous avons réussi notre objectif en imposant l’effectif de base de l’A.M.V.A. puisqu’il a été repris dans de très nombreux pays comme étant l’un des effectifs représentatifs d’une certaine esthétique musicale du Vingtième Siècle, à l’égal du Quatuor à cordes pour la période classique mais dans une moindre mesure eu égard à la plus grande diversité des effectifs qui foisonnent aujourd’hui.

Cet objectif initial ayant été atteint, nous avons poursuivi notre action de diffusion de la Musique d’aujourd’hui dans un domaine complémentaire, celui qui la met en œuvre à travers ses interprètes ; nous avons donc remplacé notre concours de composition par un concours d’interprétation laissant une large place au répertoire contemporain.

Mais dans ce cas pourquoi choisir un instrument plutôt qu’un autre ? Il n’y a aucune raison, en effet, de privilégier la clarinette plutôt que le tuba. C’est donc pour donner une certaine logique à nos choix que nous avons décidé, chaque année, de consacrer le concours à un instrument qui a été particulièrement bien traité par un compositeur dont on célèbre un anniversaire.

Cette nouvelle orientation a été mise en place en 1998, - à l’occasion du 150ème anniversaire de Henri DUPARC (ancien Maire de Marnes la Coquette), - qui fut l’occasion de consacrer le concours à la mélodie française. Ont suivis le violon (10ème anniversaire de la mort d’Ernest CHAUSSON), le clavecin (année BACH), la flûte (anniversaire CIMAROSA-ALBINONI), la guitare (anniversaire OHANA) la clarinette à l’occasion des anniversaires de François DEVIENNE (1803) et Jean Baptiste BREVAL (1753), deux compositeurs français, qui ont été parmi les premiers à s’intéresser vraiment à la clarinette, l’alto (anniversaires de Georges HUGON et Louise FARRENC) et en 2005 la percussion pour commémorer le 100ème anniversaire de la naissance d’André JOLIVET qui fut parmi les premiers à s’intéresser à la percussion en tant qu’instrument soliste et concertant. En 2006 nous rendons hommage, pour la première fois, à un interprète qui, durant toute sa carrière, a consacré son talent à la diffusion de la musique d’aujourd’hui : le violoncelliste Jacques WIEDERKER qui a créé de nombreuses œuvres et consigné toute son expérience technique dans une méthode que tous les violoncellistes connaissent. Puis suivirent le cor, le basson, le tuba, le hautbois, le saxophone. En 2012, nouvelle orientation : Presque tous les instruments utilisés dans la musique occidentale ayant fait l’objet d’un concours, le Festival décide de consacrer les prochains concours à la musique d’ensemble. Pour commencer : la direction d’orchestre d’harmonie. Puis en 2013 le quatuor de cuivres. La palette est très large, et le concours continue sur cette lancée jusqu’à ce que le sujet soit épuisé.

 

Paris / Ville d’Avray international competition.

The first international competition organized by Ville D'Avray / Paris in coproduction with the Atelier Musique de Ville D'Avray (A.M.V.A.) and the festival, "Le Compositeur en Ville" was established with the idea of commissioning new works from living composers. By enlarging the A.M.V.A New Music repertoire, musicians who were a part of the A.M.V.A. could perform these new works internationally thus reaching a larger public. Reaching a larger public educates, giving the audience an opportunity to discover contemporary music. Perhaps one could see this as a parallel to the string quartet, the A.M.V.A.having educated the public in the twentieth century by performing new music as the string quartet had accomplished in the classical period.

With our initial objective achieved, we now have changed our objective to that of the interpret. For this reason we have changed our international composition competition into an international instrumental competition. Why chose a specific instrument for each years competition? Why chose a clarinet instead of a tuba? Our reason contains a certain logic. We chose composers who have contributed in large part to the development of a certain instrumental repertoire. Each year, in France, a year is dedicated to a composer. After the composer has been chosen we then chose the instrument which the composer most emphasized in his output. We changed our objective for our 1998 competition, dedicated to Henri Duprac, mayor of Marne la Coquette 150 years ago. This occasion permitted us to base the competition on the french melody. after that our competitions were dedicated to the following composers and instruments, violin, Ernest Chausson, the tenth anniversary of his death, harpsichord for the year of JS. BACH, flute for the composers Cimarasa and Albinoni, guitar, Maurice OHANA, and clarinet dedicated to the composers François DEVIENNE and Jean Baptiste BREVAL, two french composers who were among the first to develop the clarinet repertoire, the viola the anniversaries of George HUGON and Louise FARRENC. In 2005 the choice of instrument is percussion. The competiton will commemorate the one hundred year anniversary of André JOLIVET, who was one of the first composers to become interested in writing for percussion in the context of a solo instrument as well as an instrument performed in chamber music.
In 2006 the choice of instrument is violoncello. The competition will commemorate the anniversary of the cellist Jacques Wiederker, specialist of contemporary music.